PRÉSENTATION
Et bien oui ! L'édition Anglet Jazz Festival 2020 va pouvoir se dérouler malgré toutes les contraintes liées à la crise sanitaire, et ce grâce à l'effort de tous, la Ville d'Anglet, bien entendu, mais aussi les autres partenaires institutionnels et privés, et l'équipe d’Arcad, organisatrice de l'évènement.

Nous offrirons, comme chaque année, une programmation éclectique à souhait, de grande qualité, avec quelques nouveautés, à savoir, 3 soirées au Théâtre Quintaou, une ouverture du Festival le jeudi pleins feux avec 2 groupes, une soirée Latin Jazz, le vendredi avec un groupe cubain de haute volée, sans oublier la prestigieuse soirée du samedi et enfin la journée Jazz sur l'Herbe du dimanche sur le parc Baroja.

Ravis d'accueillir tous les artistes qui auront tant à cœur de jouer en concert après cette longue période « d'abstinence musicale », nous espérons un public encore plus nombreux et impatient d'ouvrir grand les oreilles. Nous comptons sur vous tous.
Marc Tambourindeguy.
CONTACT

Email. intermittent@arcad64.fr

Tél. + 33 9 86 28 40 40

SOCIAL

Jeudi 17 septembre
Théâtre de Quintaou – 20h30
VIDÉOS
COMPOSITION

Dexter Goldberg (Piano)
Bertrand Béruard (Contrebasse)
Kevin Lucchetti (Batterie)

BIOGRAPHIE

Avec un prénom faisant référence au grand Dexter Gordon, ce jeune pianiste d’une trentaine d’année est tombé dans la marmite du jazz dès sa naissance. Elève d’Olivier Hutman, d’Hervé Sellin et de Pierre de Bethmann, il a vite développé un sens de l’attaque plein d’autorité et un jeu percussif, vif et brillant faisant de lui un lointain héritier d’Herbie Hancok. A son écoute, l’auditeur est vite envahi par le groove qui habite beaucoup de ses interprétations et par la ferveur de jouer d’un trio déjà vieux de plusieurs années. Un pianiste qui a le jazz au bout des doigts.


PRESSE

« Une énergie joyeuse, fraîche, pimpante, communicative. »  — Jazz Magazine


« Voilà un garçon qui fait honneur à son prénom ! » — Alex Dutilh, « Open Jazz », France Musique


« Une belle entrée en matière »  — Jazz News


« Les compositions séduisantes de son premier album nous ont révélé le grand talent de Dexter Goldberg, jeune pianiste de 31 ans qui porte bien son prénom (emprunté à Dexter Gordon), et tout aussi bien son nom (évoquant les célèbres variations de Bach). » — Télérama


« La manifestation d’un trio déjà solide que l’on souhaite voué à une grande longévité » — Citizen Jazz


« Goldberg, der sich auch als hervorragender Komponist erweist, bringt mit seiner am Neobop orientierten Konzeption frischen Wind in die nicht nachlassende Flut an Piano-Trio-Veröffentlichungen. » — Jazzthing


GALERIE IMAGES

Photos © Sarah Robine, Ronan Simon, Philippe Colliot, Manon Désert

LIENS