PRÉSENTATION
Dès sa création, le festival favorise la rencontre entre publics (habitants et touristes du sud néo-aquitain) et musiciens talentueux originaires du territoire ou y vivant et d’autres, dans un équilibre entre artistes à la renommée internationale et artistes qui se découvrent et dont on a le plaisir de voir programmés à Marciac les années suivantes. Ainsi, la programmation musicale est soulignée par la critique, dans sa qualité et dans sa vocation à être un jazz ouvert, inspiré des confluences qui le nourrissent.

AJF 2018 réservera son condensé de surprises autour de S. Luc, S.Belmondo, M.Garay, S.Johnson, JP Como, G.Privat, C.Jennings, T.Bertholo, C.Berthault, D.Kontomanou, R.Vignolo C.Panzani … 36 musiciens à découvrir en 4 jours !

La convivialité du festival et de son équipe, ne s’érode pas avec les éditions voire se colporte dans le milieu des musiciens toujours plus nombreux à souhaiter figurer à l’affiche. Ainsi sur scène partagent-ils le meilleur d’eux-mêmes pour le plus grand enchantement des publics, qui ont même le luxe de pouvoir rencontrer ces artistes, après concert.

Situé sur la Côte basque, ce festival se dote d’un attrait supplémentaire : les festivaliers peuvent en journée découvrir un Pays Basque magnifique, aux ressources multiples tant naturelles (mer & montagne), que gastronomiques et culturelles. Un concentré de haute volée à s’offrir sans modération, en arrière saison, qui se termine par un déjeuner musical sur l’herbe au Château de Baroja !
CONTACT

Email. intermittent@arcad64.fr

Tél. + 33 9 86 28 40 40

SOCIAL

Samedi 22 septembre - 22h00
Théâtre de Quintaou - Anglet
VIDÉOS
COMPOSITION

Camille Bertault (Chant)
Fady Farah (Piano)
Donald Kontomanou (Batterie)
Christophe Minck (Contrebasse)

BIOGRAPHIE

Pour la sortie de son album « Pas de Géant », en référence au « Giant Steps » de Coltrane, la chanteuse Camille Bertault nous propose un concert aux notes raffinées et aux paroles pleines de malice. Au-delà de son talent bluffant de « scatteuse », la compositrice et parolière se réapproprie les plus grandes compositions : Bill Evans, Wayne Shorter mais aussi Gainsbourg ou Brassens. Son goût pour les mots et ses pointes d’humour ajoutés aux tonalités du solo de « Giants Steps » font du morceau « Là où tu vas » un bel hommage au célèbre saxophoniste. Du piano classique à la chanson française en passant par le jazz, son album retrace son parcours d’artiste complète. Avec sa spontanéité, son sens du rythme, son timbre sensuel et mutin, Camille Bertault parvient à nous faire voyager dans son univers aux mille couleurs.


GALERIE IMAGES

Photos © Paul Rousteau

LIENS