PRÉSENTATION
Dès sa création, le festival favorise la rencontre entre publics (habitants et touristes du sud néo-aquitain) et musiciens talentueux originaires du territoire ou y vivant et d’autres, dans un équilibre entre artistes à la renommée internationale et artistes qui se découvrent et dont on a le plaisir de voir programmés à Marciac les années suivantes. Ainsi, la programmation musicale est soulignée par la critique, dans sa qualité et dans sa vocation à être un jazz ouvert, inspiré des confluences qui le nourrissent.

AJF 2018 réservera son condensé de surprises autour de S. Luc, S.Belmondo, M.Garay, S.Johnson, JP Como, G.Privat, C.Jennings, T.Bertholo, C.Berthault, D.Kontomanou, R.Vignolo C.Panzani … 36 musiciens à découvrir en 4 jours !

La convivialité du festival et de son équipe, ne s’érode pas avec les éditions voire se colporte dans le milieu des musiciens toujours plus nombreux à souhaiter figurer à l’affiche. Ainsi sur scène partagent-ils le meilleur d’eux-mêmes pour le plus grand enchantement des publics, qui ont même le luxe de pouvoir rencontrer ces artistes, après concert.

Situé sur la Côte basque, ce festival se dote d’un attrait supplémentaire : les festivaliers peuvent en journée découvrir un Pays Basque magnifique, aux ressources multiples tant naturelles (mer & montagne), que gastronomiques et culturelles. Un concentré de haute volée à s’offrir sans modération, en arrière saison, qui se termine par un déjeuner musical sur l’herbe au Château de Baroja !
CONTACT

Email. intermittent@arcad64.fr

Tél. + 33 9 86 28 40 40

SOCIAL

Dimanche 23 septembre - 13h30
Parc de Baroja - Anglet
VIDÉOS
COMPOSITION

Véronique ANDY (Chant)
Jacky BERECOCHEA (Trompette)
Eric LECORDIER (Guitare)
Gérald MULLER (Contrebasse)

EXTRAIT MUSICAL
Just In Time - 01 - Lullaby of birdland
Just In Time - 02 - Sway
Just In Time - 03 - Cheek To Cheek
BIOGRAPHIE

Standards... Vous avez dit standards ?
C'est bien de standards qu'il s'agit ici. Certains très connus... D'autres moins ou beaucoup moins... Ils sont innombrables, et constituent une mine inépuisable de mélodies magnifiques stimulant l'inspiration de l'interprète.
Mais ne nous y trompons pas, ces deux formules permettent d'aborder un répertoire beaucoup plus large qu'il n'y paraît...
Ou pour être plus précis, d'interpréter les standards dans des styles et des esthétiques variés. L'association de ces trois instruments peut d'abord évoquer un jazz « intimiste » à l'image de certains trios de Chet Baker, chers à Jacky Bérécochéa, et auxquels il sera bien sûr fait référence. Mais la solide pulsation et le « gros son » de la contrebasse de Gérald MULLER, alliés à la polyvalence et à l'expérience « manouche » d’Éric Lecordier à la guitare, vont tout naturellement permettre des interprétations swing de ces mêmes standards, comme de thèmes « New-Orleans ».
Véronique Andy est une chanteuse à la voix et au « feeling » exceptionnels, qui ne cède jamais à la tentation des effets faciles ou racoleurs... La sensualité au service du bon goût !
Sa présence est pour l'orchestre un considérable enrichissement, en lui permettant de faire référence aux grandes voix de l'histoire du jazz et à leurs interprétations des standards, tout en élargissant encore la palette des styles proposés (Sway / Besame mucho version Nat King Cole,...).


GALERIE IMAGES

LIENS